5 erreurs à éviter quand tu fais le jeune intermittent

5 erreurs à éviter quand tu fais le jeune intermittent. Dans cet article, je vais te partager les erreurs que tu dois éviter de faire. Si tu souhaites perdre du poids avec le jeune intermittent je t’invite vraiment à lire cet article jusqu’à la fin.

Peut être que tu es sur le point de démarrer le jeune intermittent ou peut être que tu as déjà commencé et une question, tourne en boucle dans ta tête… Cette question est la suivante : est-ce que je fais bien le jeune intermittent.

Est-ce que je suis en train de faire des erreurs. Moi même j’ai fait certaines erreurs que j’aurais pu éviter de faire si on m’avait prévenu avant.

Le but de cet article c’est de te prévenir des erreurs que tu pourrais risquer de faire. Mais tu as de la chance. Grâce à cet article, tu vas éviter de faire un bon paquet d’erreurs.

5 erreurs à éviter quand tu fais le jeune intermittent 

 

1/ vouloir faire des jeûnes trop longs

Peut-être que tu vas être tenté de faire des jeûnes plus longs, car la perte de poids sera plus rapide. Peut-être que tu es pressé de perdre du poids. Du coup tu es tenté de faire des techniques qui peuvent te faire perdre plusieurs kilos en une semaine…

Je te déconseille très fortement de prendre cette voix et de faire des jeûnes longs pour plusieurs raisons. Déjà si tu n’es pas habitué à faire des longs jeûnes sa va être très dur pour toi.

Tu risques de vivre une mauvaise expérience et tu ne voudras plus faire le jeune intermittent. Aussi tu vas perdre du poids rapidement. Mais tu vas les reprendre rapidement aussi quand tu reviendras à une alimentation normale.

Puis c’est vraiment difficile de faire ça dans ton quotidien. Tu vas être plus affaiblie et peut-être que tu ne peux pas te le permettre. Et oui les contraintes du quotidien le boulotent, les enfants, etc.

Donc, évite à tout prix de faire des jeûnes longs ! Le jeune intermittent est largement suffisant. Tu n’as pas besoin de faire des jeûnes de plus de 20 heures pour réussir à perdre du poids.

 

2/ ne pas boire d’eau pendant la période de jeûne

Alors voici une grosse erreur qu’il ne faut pas faire. Tu as déjà peut-être entendu parler du jeûne sec. Cela consiste aussi à se priver d’eau. Ce n’est pas forcément une bonne chose.

J’ai testé cette approche par moi même et ça m’a beaucoup affaibli. Donc je ne te conseille absolument pas de te priver d’eau pendant ton jeune intermittent.

N’hésite pas à bien t’hydrater. Justement en parlant d’hydratation…

 

3/ boire des boissons sucrées pendant le jeûne…

Il y a un truc à ne jamais faire. C’est remplacer l’eau ou les boissons sans sucre par des boissons sucrès ! Cela va directement casser le jeûne. Et oui, le sucre va arriver en grande quantité dans le sang.

Ensuite, ton corps va produire de l’insuline pour faire le grand nettoyage et transformer le sucre en graisse. Et tu vas automatiquement casser ton jeûne.

Les boissons se digèrent très rapidement si tu n’as rien dans l’estomac. Donc, évite absolument de prendre des boissons sucrées. Les jus de fruits sont aussi à bannir. Ce sont des concentrés de sucre.

Et puis plus tu bois ce genre de boisson et plus tu auras faim. 

 

4/ ne pas manger à sa faim le soir 

Quand tu fais le jeune intermittent c’est le soir que tu vas devoir le plus manger. Mais bien sûr à force de nous dire que le soir on pouvait stocker du gras si on mangeait trop… On a tendance à avoir peur du repas du soir.

Et oui pourtant il n’y a pas de quoi avoir peur si tu as une bonne alimentation et si tu as jeuné pendant 16 heures dans ta journée. Le soir c’est le moment de détente.

C’est le moment ou tu vas pouvoir manger à ta faim. Donc, ne te restreins surtout pas le soir. C’est une grosse erreur qui peut faire chuter ton métabolisme.

Il ne faut plus vivre selon la phrase culte : tu dois manger comme un roi le matin, comme un prince le midi et comme un mendiant le soir.

C’est plutôt ne mange pas le matin, mange comme un prince ou comme un mendiant le midi et comme un roi le soir. À méditer…

 

5/ ne pas pratiquer le jeune intermittent au quotidien

Bon, si tu penses qu’il suffit de faire le jeune intermittent une fois tous les dix jours. Ce sera difficile pour toi de t’habituer à ne plus manger le matin et à perdre du poids.

Vraiment. C’est une erreur à ne pas faire. Si tu souhaites faire du jeune intermittent ton mode de vie alimentaire, tu dois le faire au quotidien.

En plus si tu le fais de temps en temps ce sera beaucoup plus difficile. Et oui ton corps va avoir du mal à s’habituer et tu vas trouver ça difficile de sauter le petit déjeuner. 

Alors que si tu fais le jeune intermittent au quotidien ce sera beaucoup plus facile. Et c’est un ancien accro du petit déjeuner qui te dit ça. 

 

En conclusion 

C’est la fin de l’article intitulé 5 erreurs à éviter quand tu fais le jeune intermittent. J’espère que cet article pourra t’aider à éviter certaines erreurs qui peuvent t’empêcher de profiter des bénéfices du jeune intermittent.

Ce n’est pas une méthode miracle. Si tu manges mal le jeune intermittent ne te fera pas perdre un gramme. Il faut aussi éviter de faire certaines erreurs.

Les boissons sucrées sont un bon exemple. Il faut les éviter à tout prix. Il faut privilégier les boissons sans sucre qui ne casseront pas le jeune.

Comme le thé ou le café sans sucre ou l’eau tout simplement. Pareil pour les jeûnes longs ou pour le jeûne sec. Il ne faut pas faire n’importe quoi. 

Voilà en espérant que cet article te fera gagner du temps pour obtenir le physique de tes rêves avec le jeune intermittent. Si tu as aimé cet article, je t’invite vraiment à le partager sans modération sur les réseaux sociaux.

Et moi je te donne rendez-vous pour un prochain article salut. 

 


Avertissement : le contenu de ces articles c’est le résultat de mon expérience et doit être considéré comme de l’information. Ces articles ne sont pas pour les personnes qui ont des problèmes de santé.

Je ne suis n’y médecin, n’y nutritionniste n’y un professionnel de la santé. Le contenu de ces articles ne remplace en aucun cas l’avis d’un professionnel de la santé.

Je te recommande fortement de demander l’avis à un professionnel de la santé avant de démarrer une nouvelle alimentation.