Comment bruler du gras sans se priver

Comment bruler du gras sans se priver ? Dans cet article, je vais répondre à cette question en détail. Tu dois te dire que pour bruler du gras il va falloir te serrer la ceinture et manger moins de calories ? 

J’ai une bonne nouvelle à t’annoncer. Tu n’as pas besoin de te serrer la ceinture ou de te restreindre au niveau calorique pour réellement bruler du gras.

Tu vas qu’il est réellement possible de bruler du gras sans avoir la sensation de se priver. Néanmoins, tu vas devoir faire certains choix, car si tu gardes la même alimentation tu continueras de stocker du gras.

Tu as envie de retrouver un corps dont tu seras fière lorsque tu te regarderas dans la glace tous les matins ou lorsque tu iras à la plage cet été ? 

Si la réponse est oui, je t’invite vraiment à lire cet article jusqu’à la fin, car il va vraiment t’aider. 

Comment bruler du gras sans se priver ? 

 

 

La théorie du déficit calorique 

On va voir pourquoi d’après la théorie scientifique du déficit calorique pourquoi on pense toujours à se restreindre lorsque l’on veut perdre du poids. 

Pour faire simple, nous avons un total calorique de maintien pour faire fonctionner les fonctions vitales et l’organisme qui est de 1550 calories pour les hommes et 1200 calories pour les femmes.

Ce ne sont pas de vrais chiffres, mais juste des exemples pour que tu puisses comprendre. D’après cette théorie si tu manges moins de calories que ton besoin de maintien ce n’est pas bon pour toi.

En même temps si tu manges à la auteur de ces chiffres tu te prives énormément… Ensuite on a des chiffres plus importants qui vont t’indique que si tu manges à cette hauteur de calories tu ne grossiras pas et tu ne maigriras pas.

Exemple : pour un homme ce sera 2400 calories pour une femme 1900 calories.

Et l’objectif des régimes restrictifs s’est créé un déficit en mangeant 1900 calories tous les jours chez les hommes en se privant pour avoir un déficit calorique important sur la semaine et perdre du poids.

Le problème c’est que toutes les calories ne se valent pas et un aliment qui peut contenir plus de calories qu’un autre va avoir plus d’effet sur le corps.

Avec cette théorie-là sans vraiment s’en rendre compte on se prive petit à petit et le corps à un moment donné va s’en rendre compte…

Et il va finir par se mettre en mode famine et tu vas rentrer en mode stockage de graisse. Surtout le gros souci c’est que l’on ne règle pas le vrai problème qui est de changer de mode de vie alimentaire.

 

 

La dure réalité : si tu ne veux pas te priver pour bruler du gras change de mode de vie alimentaire 

Il faut bien comprendre un truc, c’est que tu vas devoir tout de même te priver de la malbouffe… Et ce ne sera pas facile, car nous sommes tellement habitués à bouffer de la malbouffe… Nous avons perdu le vrai gout des aliments frais…

La bonne nouvelle c’est que si tu arrives à te détacher de la malbouffe tu n’auras plus besoin de te priver. Tu n’auras plus besoin de compter les calories.

Oui, car tu auras adopté un mode de vie alimentaire dans lequel tu vas consommer des aliments frais vivants qui vont être bons pour ton organisme.

Si en plus de ça tu associes une bonne hygiène de vie le mot privation sortira de ton vocabulaire.

 

 

Le problème : il y a plein de modes de vie alimentaires différents et je m’y perds

Effectivement, cela peut vraiment poser problème. Entre le mode de vie Vegan celui du crudivorisme du paléo de la diète cétogène du jeune intermittent, ect…

On ne sait plus où donner de la tête sachant que de multiples études scientifiques confirment les bienfaits de ces modes de vie et d’autres études viennent annuler ces bienfaits…

En plus de ça la masse d’information est trop importante pour se faire un réel avis sur les modes de vie alimentaires différents du classique féculent à tous les repas et compter les calories…

À travers tous ces choix, il va falloir que tu te fasses ta propre expérience. Et le meilleur moyen de faire ta propre expérience c’est de tester par toi même ces modes de vie alimentaires différents.

Tu n’auras pas besoin de tous les tester, l’idée c’est d’écouter ton instinct et de voir ce que cela pourra donner.

Ne croit personnes sur parole teste par toi même, car même si chez certaines personnes certains modes de vie alimentaires seront parfait chez d’autre ce sera une catastrophe.

 

 

Et l’activité physique dans tout ça ? 

L’activité physique est importante, pas pour savoir combien de calories on a brulées pendant telle heure de sport. L’activité physique est importante pour se sentir bien avoir une bonne hygiène de vie et augmenter son métabolisme.

Alors pareil à toi de tester différentes activités et différents sports. Même s’il existe des pratiques sportives qui vont te faire bruler plus de gras si tu es aimes une pratique sportive en particulier lance toi à fond dedans.

Avec un mode de vie alimentaire qui te correspond l’objectif de l’activité physique sera de booster ton métabolisme et de te sentir bien. 

 

 

Le cheat meal utile ou pas ? 

Depuis maintenant quelques années on entend de plus en plus parler en France du cheat meal. Le concept est simple. C’est un jour de triche ou un repas de triche dans la journée ou on peux manger ce que l’on veut.

On peut s’autoriser à tricher avec son mode de vie et s’enfiler plein de cochonneries. Ce genre de concept peut être utilisé seulement si c’est occasionnel.

Une fois, tous les 15 jours seraient un bon timming. Après attention l’objectif c’est de se faire plaisir et pas lâcher 30 euros chez macdo.

 

 

La recharge glucidique 

Cela peut aussi être considéré comme un jour de triche, mais c’est différent. Une recharge glucidique est utile pour les sportifs qui ont un mode de vie alimentaire faible en glucide.

L’idée c’est de s’autoriser un ou deux jours dans la semaine pour refaire le plein de glucides et s’autoriser beaucoup d’aliments riches en sucre.

La grande différence avec le cheat day c’est que l’on ne peut pas manger de tout et n’importe quoi avec la recharge glucidique.

Le gras est à bannir lors de la recharge glucidique, car cela empêcherait aux glucides d’être assimilé correctement. 

 

 

En conclusion 

C’est là fin de cet article intitulé comment bruler du gras sans se priver. J’espère que j’ai répondu de manière précise à cette question dans cet article pour que tu puisses atteindre tes objectifs.

Comme tu as pu lire, il va falloir se priver d’une seule chose dans ton quotidien la malbouffe. Avant de partir j’ai un cadeau pour toi c’est une liste de 15 recettes brules graisses pour y avoir accès gratuitement clique ici.

Nous on se retrouve pour un prochain article salut. 

 

Crédit photo : Alexas_Fotos Alexandra / München

 


AVERTISSEMENT : pour les personnes souffrant de pathologies (hypertension, hypercholestérolémie, problèmes cardiaques, diabète, etc…)  il est « indispensable » de consulter son médecin avant de commencer un nouveau mode de vie alimentaire