Est ce que le jeune intermittent provoque des carences

Est ce que le jeune intermittent provoque des carences ? De plus en plus de monde est attiré par le jeune intermittent. Peut-être que toi aussi tu es fortement attiré par ce mode de vie alimentaire.

Et il y a de quoi. Les promesses sont nombreuses. On te promet une meilleure santé. Mais surtout on te promet de perdre du poids. 

Maintenant est-ce que c’est trop beau pour être vrai ? Et si le jeune intermittent n’était pas une bonne chose. Pire encore ! Et si le jeune intermittent pouvait provoquer des carences ??? 

Oui ce fameux mot qui fait peur. Du coup, tu te mets peut-être à paniquer. Car peut être que tu pratiques le jeune intermittent depuis un certain temps. Et tu te demandes si tu n’es pas en manque de quelque chose.

Tu te demandes si tu n’es pas en carence. C’est tout à fait normal de se poser ce genre de question. Mais ne te fais pas de soucis. Dans les lignes qui vont suivre, on va voir ensemble.

Si oui ou non le jeune intermittent peut provoquer des carences. 

Est ce que le jeune intermittent provoque des carences ? 

 

 

Le jeune intermittent un mode de vie alimentaire particulier 

Il faut savoir que le jeune intermittent va à l’encontre du grand principe suivant. Le matin il faut manger comme un roi, le midi comme un prince et le soir comme un mendiant.

En pratiquant le jeune intermittent, tu manges uniquement le midi et le soir. Tu sautes le petit déjeuner. Beaucoup disent que c’est dangereux pour la santé de sauter un repas.

Tu as des personnes dans ton entourage qui t-on dit que c’était de la folie de ne rien manger le matin. Ils t’ont aussi dit qu’il fallait prendre le plein d’énergie de bonne heure.

Puis il y a autre chose qui choque les gens. C’est de manger beaucoup le soir. Là on va t’expliquer que si tu manges beaucoup le soir tu vas stocker du gras.

Bien entendu, l’argument principal est le suivant. Si tu manges beaucoup le soir tu vas tout stocker, car la nuit on dort. C’est en tout ça que le jeune intermittent est un mode de vie très particulier. 

Alors là les gens vont te dire. Bon si tu fais ça une fois par semaine ça va. Par contre si tu fais ça tous les jours tu risques d’avoir des carences. Car encore une fois sauter le petit déjeuner n’est pas bon.

Tu vas te sentir faible et fatigué. Tu n’auras pas d’énergie. Tu vas forcément être en carence….

 

 

Alors le jeune intermittent provoque-t-il vraiment des carences ?

La réponse est non ! Le jeune intermittent ne provoque pas de carence à certaines conditions. Oui si tu manges n’importe quoi. Que tu fasses ou pas le jeune intermittent, tu seras en carence.

Il y a certaines carences que l’on peut voir en fessant une prise de sang. D’autres carences ne peuvent pas être détectées. Donc c’est un sujet compliqué. 

Mais dire que sauter un repas va provoquer des carences est une belle bêtise. Si tu as une alimentation riche en micros nutriment. Ton corps ne sera pas en carence. 

Après il faut savoir qu’à notre époque on est de toute façon en carence. Oui quoi que tu faces tu seras en carence. Les légumes et les fruits sont moins riches en micros nutriments qu’avant. 

La cause c’est les sols qui sont usés. Ils ont exploité de façon intensive. Du coup les fruits et les légumes sont de moins bonnes qualités qu’avant. 

L’argument des carences avec le jeune intermittent ne tient pas debout. De nombreuses études ont démontré les bénéfices du jeune intermittent sur la santé.

C’est juste un argument de plus pour faire peur. Car n’oublie pas que le jeune intermittent est un mode de vie controversée. Et forcement, certains ne voient aucun intérêt à ce que tu sautes le petit déjeuner.

Il ne faut pas oublier qu’un petit déjeuner riche en céréales industrielles n’est en réalité pas du tout nutritif. Il ne faut pas regarder le rythme alimentaire d’une personne.

Il faut plutôt regarder ce qu’elle va mettre dans son assiette. C’est à ce moment-là que l’on va peut être voir si une personne à plus ou moins de chances de développer des carences.

 

 

Mon retour d’expérience après plus de 365 jours de jeûnes intermittents 

Je pratique le jeune intermittent depuis plus d’un an. Je ne prends plus aucun petit déjeuner depuis le 6 novembre 2016. Pourtant est-ce que je suis remplie de carences ?

Absolument pas. Quand je mangeais tous les matins j’avais des carences. J’avais une très mauvaise alimentation. Je mangeais n’importe quoi. Forcement je développais des carences.

Lorsque j’ai commencé le jeune intermittent, j’ai amélioré mon alimentation. Et là je n’avais plus de carences. J’ai effectué une prise de sang en juin 2017. Tout était parfaitement normal. 

Bon après toutes les carences ne peuvent pas être détecté. Je soupçonne d’avoir eu des carences avant. Pour la simple et bonne raison que j’avais des crampes nocturnes la nuit.

Maintenant je n’en ai plus. Avoir des crampes nocturnes est un signe que tu peux être vraiment en carence de quelque chose. 

 

 

En conclusion 

C’est la fin de l’article intitulé est-ce que le jeune intermittent provoque des carences ? Tu as bien vu a travers cet article que c’est plus compliqué que ça.

Ce n’est pas parce que tu sautes un repas que tu vas avoir des carences. Ce n’est pas parce que tu prends ton petit déjeuner ton repas du midi et du soir que tu vas éviter les carences.

Ceci est une conclusion simpliste. Elle a pour but de te faire peur avec le jeune intermittent. C’est souvent nos proches qui prennent peur quand on leur dit qu’on saute le petit déjeuner.

Ils nous voient tout faibles et fatigués le matin. Alors qu’en réalité c’est tout le contraire. Encore une fois, ceux qui ont ce type de conclusion n’ont pas testé le jeune intermittent. 

Puis on a tellement été formaté à penser que le petit déjeuner est indispensable. Que du coup on pense sincèrement que c’est indispensable. 

Si tu crois que sauter le petit déjeuner va t’affaiblir le matin. Je t’invite à tester. Il te suffit de reculer chaque jour ton petit déjeuner de 15 minutes.

Tu verras que lorsque tu sauteras ton petit déjeuner tu ne te sentiras pas faible. Tu te sentiras en pleine forme et plein d’énergie. 

Si tu as aimé cet article, je t’invite vraiment à le partager sans modération sur les réseaux sociaux. Quant à moi je te souhaite une excellente journée ou soirée. Je te donne rendez-vous pour un prochain article salut. 

Crédit photo : Gerd Altmann

 


AVERTISSEMENT : pour les personnes souffrant de pathologies (hypertension, hypercholestérolémie, problèmes cardiaques, diabète, etc…)  il est indispensable de consulter son médecin avant de commencer un nouveau mode de vie alimentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.