Le jeune intermittent est il dangereux pour la santé

Le jeune intermittent est il dangereux pour la santé ? Tu entends parler de plus en plus du jeune intermittent. Les bénéfices sont nombreux. Grâce au jeune intermittent, tu peux avoir une meilleure santé. Tu peux perdre du poids, etc. 

Mais est-ce que c’est réellement bon pour la santé sur le long terme ? Il faut savoir que ce se mode de vie alimentaire est complètement différent de ce que l’on fait habituellement. 

On nous a répété que le petit déjeuner était le repas le plus important de la journée. Alors si on le saute. Que risque-t-on pour notre santé à l’on terme ? 

Le jeune intermittent est il réellement bon pour la santé ? Ou est-ce encore un régime à la mode pour perdre du poids ? Je vais répondre à toutes ces questions dans cet article. 

Le jeune intermittent est il dangereux pour la santé ? 

 

 

Les grandes lignes du jeune intermittent 

Avant de répondre à cette question. Laisse-moi t’expliquer concrètement ce que c’est que le jeune intermittent. Le jeune intermittent n’est pas un jeûne simple de plusieurs jours.

Ce sont de petits jeunes qui ne sont pas plus longs que 24 heures. En règle générale. Lorsque l’on pratique le jeune intermittent on jeune seize heures dans une journée. 

Déjà il y a une grande différence avec les jeûnes de plusieurs jours. Ce qui fait que presque tout le monde peut tester le jeune intermittent.

J’ai bien dit presque tout le monde… On va voir que c’est un peu plus compliqué que ça pour certaines personnes. 

Il existe plusieurs variantes au jeune intermittent. Certains vont prendre un seul repas par jour. Du coup ils vont jeuner entre 18 et 23 heures. D’autres vont décider de ne pas boire pendant leurs périodes de jeûne.

Bien que c’est quelque chose que je ne conseille absolument pas de ne pas boire. Ce type de jeune s’appelle le jeune sec. 

 

 

Le jeune intermittent dangereux pour la santé ? Oui et non !

Il faut savoir une chose très importante. Le jeune intermittent a de grandes chances d’améliorer ta santé. Des études scientifiques ont démontré les bénéfices du jeune. 

Par contre attention. Il ne faut pas oublier que jeuner c’est stresser son organisme. À partir de ce constat-là, tout le monde ne peut pas tester le jeune intermittent.

Les personnes qui souffrent d’une pathologie ou d’une maladie doivent impérativement discuter avec leurs médecins avant de tenter quoi que ce soit. 

Les femmes enceintes doivent également prévenir leurs médecins traitants qui les amèneront à la raison. Pratiquer le jeune intermittent quand on est une femme enceinte peut être risqué.

Donc oui le jeune intermittent n’est pas dangereux pour la santé pour les personnes en bonne santé. Néanmoins même si tu es en bonne santé. 

Il serait bon de voir régulièrement ton médecin traitant pour vérifier que tout va bien au niveau de ta santé. 

 

 

Le jeune intermittent peut-il créer des carences ? 

Là je vais taper sur une idée reçue. Soi-disant lorsque l’on pratique le jeune intermittent on va avoir des carences… 

J’ai envie de dire que si tu manges mal et que tu pratiques le jeune intermittent. Oui, tu vas avoir des carences. Mais si tu manges mal et que tu ne pratiques pas le jeune intermittent…

Tu vas également avoir des carences. Ce n’est pas le fait de jeuner 16 heures dans sa journée qui va provoquer des carences. 

Maintenant attention. Si tu pratiques le jeune intermittent. Puis que tu fais du sport très intense de plusieurs heures à jeun tous les jours. 

Tu risques d’avoir des carences. Car tu dois compenser cette activité physique à jeun par une alimentation extrêmement riche en micros nutriment. 

Le souci c’est que notre alimentation actuelle manque de micro nutriment. 

 

 

En conclusion 

C’est a fin de cet article intitulé le jeune intermittent est il dangereux pour la santé ? J’espère que tu as aimé cet article. J’espère aussi qu’il t’a rassuré sur le jeune intermittent. 

Si tu es un peu curieuse. Il existe des tonnes d’études scientifiques qui vont affirmer les côtés positifs du jeune intermittent. 

Avant de tester le jeune intermittent. Il faut vraiment être en bonne santé. Il faut éviter de prendre des risques inconsidérés. Le fait d’aller voir son médecin et de vérifier que tout va bien est une bonne chose. 

Je t’invite à partager cet article sur les réseaux sociaux sans modération. Moi je te donne rendez-vous pour un prochain article salut. 

Crédit photo : Clker-Free-Vector-Images English

 


AVERTISSEMENT : pour les personnes souffrant de pathologies (hypertension, hypercholestérolémie, problèmes cardiaques, diabète, etc…)  il est indispensable de consulter son médecin avant de commencer un nouveau mode de vie alimentaire